Rechercher dans ce blog

jeudi 31 mars 2016

Le droit des enfants



Aux angelots :

Le Paradis n'est point au ciel, 
mais dans les yeux.
des enfants heureux.

Vous êtes, de mes jours, 
l'arc-en-ciel.

Il n'est pire torture que le son des larmes
mis à part le bruit des armes.

Laissez les mômes vivre leurs aventures.
Leurs cris de joie assourdir la planète.

Supprimons la haine et les pleurs,
rires d'enfants, prenez de l'ampleur !

Moi, au clairon, je préfère la clarinette !

Chers gamins, gardez à jamais l'âme infantile
et quand vous serez adulte, à votre tour, pardonnez,
bêtises et autres broutilles, de l'amour, donnez !

N'oublions jamais que le coeur d'un bambin est fertile !

Alors, semons ensemble pour demain le bonheur,
emplissons ces chérubins de tendresse.

Transformons nos craintes et nos peurs en caresses
remettons le droit des enfants à l'honneur.

Delco Roinos



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire